pfiou! une belle celle là!

Pauvre petite Princesse, elle en a vu de toutes les couleurs, et moi, j'ai bien cru qu'on n'en sortirait pas...

Jamais eu si dur de sortir un agneau, jamais autant cru que c'était rapé...

J'ai encore juré des N... de D... et des B...de M... à tout va!

Mais je l'ai eu! yes, je l'ai eu!

un beau, un grand, avec visiblement des restes de wensleydale, une laine qui promet de joies boucles!

mais quelle affaire...

Ce matin, j'ai bien vu que petite Princesse, pour qui c'était la première portée, était prête, le pis bien descendu, et la porte du jardin ouverte.

Mais je dois aller à Luxembourg avec Capu cet après midi, pour lui faire visiter la section animation du lycée des arts et métiers, je pense que ca attendra encore bien jusqu'à tantot, une première fois, c'est souvent plus long, et de toutes façons Jiem viendra voir vers midi...

Rentrée vers 16h, je vais vite voir ma petite mémère, visiblement, elle fait les cents pas, comme une femme pourrait le faire en début de travail, elle rentre dans la bergerie, en sort, va au bout de la pature, revient, se couche, se relève et "fait des abdo"...

DSCN6875 

DSCN6871DSCN6872

DSCN6929

Gotti la suit partout, c'est sa mère, c'est normal, les moutons vivent "en famille", la mère avec ses enfants, petits enfants et ainsi de suite, sûre qu'elle disent à leur fille comment faire :-)

je reste un peu sur place, mais visiblement, je dérange, chaque fois que je fais mine de bouger, Gotti lance le branle bas de combat et emmène Princesse plus loin... ce n'est pas gagné...

ok! je reviendrai plus tard quand je ne dérangerai plus! travaille ma fille je te laisse tranquille

plus tard, même cirque... ho mais, ca devient long quand même... Gotti, tu devrais me laisser regarder un peu ce qu'il se passe et ne pas faire partir ta fille chaque fois que je m'approche...

que tchi, cours toujours... bon, je reviendrai, d'autant que Princesse n'a pas l'air d'être prête à rester couchée, ce qui signifie qu'elle n'est pas encore fort avancée

Là, il est 20h30, ca commence quand même à être inquiétant, j'ai ma lampe frontale, il commence à faire sombre...

lumière rouge de ma lampe... Gotti me regarde droit dans les yeux, intensément, et sort de la bergerie, ainsi que toutes les autres mémères et les petits, pourtant il pleut...

je m'assieds sur une botte de paille et regarde princesse qui enfin s'est couchée et visiblement est en dernière phase de travail...

elle lève la tête très haut, tend une patte de derrière et prend appui dessus pour pousser, expulse l'air en faisant des bruits douloureux... ben oui ma chérie, ca fait mal.... et je lui masse le ventre, je lui parle, je la caresse, et elle, elle me lèche les doigts....

Mais les contractions sont de plus en plus rapprochéess, brèves et violentes...

Houla, ca je vais voir hein, pas normal ca, pas comme ca, trop fort, trop rapproché, trop violent...

il y a juste une "bulle" à la sortie, une bulle gonflée de liquide, je tâte et y sens quelque chose de dur... allez ma Princesse, je perce la bulle et vois apparaître un début de papatte, une groooosse papatte...

une papatte, ce n'est pas assez, je veux la deuxième...

impossible de glisser la main, à peine deux doigts.... mon Dieu pauvre petite Princesse tu es trop étroite, beaucoup trop étroite...

je fais un petit massage pour essayer de détendre un peu tout ca, mais qu'est ce que ca coince, qu'est ce que ca coince...

aïe aïe aïe... et les contractions sont de plus en plus fortes, si je dois repousser le petit pour trouver la deuxième patte, je ne sais pas si je vais y arriver, mais il me faut cette patte, absolument....

je repousse donc un peu la tête que je sens au bout de mes doigts, et ! miracle, la deuxième papatte est là, elle devait coincer derrière le cou! ouf, deux papattes, ca devient plus envisageable, mais il va falloir pousser, tirer....

inutile de penser tirer avec mes mains, ca glisse bien trop et c'est vraiment coincé de chez coincé...

Vite, une ficelle...

attacher un bout à chaque papatte, juste derrière le pied...

et tirer...

ho, pas comme un âne de toutes ses forces hein! mais de façon contrôlée... je voudrais voir apparaitre le bout d'un petit nez... allez ma fifille, courage, il faut, je ne peux pas faire autrement, il faut qu'il sorte là... pauvre petite Princesse, elle souffre, vraiment, à un moment, elle a des soubressauts, elle tremble et s'écroule complètement, j'arrête, je la caresse, la frictionne, je crois bien qu'elle a fait une syncope ou quelque chose comme ca... ho ma chérie, mon Dieu, ma pauvre petite chérie...

les papattes sont assez sorties maintenant, mais le nez toujours pas, la tête est bien là, mais la porte est si étroite que rien à faire, ca ne passe pas...

je vois bien une bouche avec une petite langue qui dépasse en me penchant très fort.... pfffff, olala, mal barre ca.... je vais jamais y arriver, si ca tombe, il est mort ce petit... faut trouver une autre solution là, tirer plus, ca ne sert à rien, les épaules sont dégagées, c'est vraiment à la sortie que ca coince...

Ma pauvre Princesse est allongée de tout son long, elle subit là... misère, pauvre petite chérie, j'ai mal pour elle... avec ces contractions si fortes, et rien qui s'ouvre derrière, ca doit faire un mal de chien...

Comme il m'est impossible de glisser la main derrière la tête par le voie normale de sortie, je pense subitement à une autre sortie, située juste au dessus, vous voyez? hu!

et bien oui!

J'y ai glissé deux doigts, jusque derrière la tête de l'agneau et une petite poussée derrière la tête, cloc, décoincé et le voilà!

pfiou, éclair de génie!..... yes!

un grand grand machin glisse hors de Princesse, vraiment très grand, avec des pattes d'une longueur immense, je le soutiend et le tire doucement, quel grand truc! aussi grand qu'un agneau d'une semaine!

je le couche dans la paille et le laisse, je ne peux m'empêcher de prendre Princesse dans mes bras, de serrer sa tête contre moi, de la bercer... "c'est fini ma fifille, c'est fini, ma pauvre petite fille..."

Mon Dieu que j'ai eu peur, ca a vraiment été une bagarre contre le temps, contre ma panique, il FALLAIT...

quand Princesse reprend un peu ses esprits, je retourne vers l'agneau...

Il git sans bouger... mais il respire, à peine, mais il respire...

je le prends et le place devant Princesse qui, immédiatement, se relève et se met à émettre ce bêlement de gorge typique des premiers instants, je masse le petit, lui souffle dans le nez, le frotte, lui nettoie la bouche et Princesse se met à le lécher....

Mhhhh, instants magiques d'une rencontre, le petit lève la tête et se frotte contre celle de sa mère, ravissement et abandon complet, union totale!

c'est magnifique, ca réconcilie avec le monde!

Mffffffffff.... le coeur qui gonfle d'amour, merci pour tout ca...

C'est beau, c'est grand, c'est fort, magique, merveilleux, ca n'a pas de nom, on ne peut le nommer

Et j'ai la chance de le cotoyer!

Allez, retour sur terre, vérifier que l'intendance suit, que ce petit mec boit bien et à suffisance, et enfin, dodo,

il est 2h du mat...

Photos du petit prodige dès que possible et suite des naissances dans pas longtemps je pense,

A plus!