Ouiiiiii! ouf!

J'ai encore eu un peur, mais ca s'est bien fini!

Et tout d'abord, un immense merci à vous toutes qui m'avez écrit un petit mot gentil, de compréhension, de consolation, de sagesse! Merci, ca fait du bien de ne pas être seule dans ces moments là, rien de tel qu'une main compatissante sur l'épaule, mais comme ca, à distance, vos petits mots ont eu (presque!) le même effet! Grise va bien, elle s'est bien remise et son "détachement" me permet de me sentir plus sereine, tant mieux.

Donc, une autre frayeur...

C'est Poilue, ma belle grande brebis pleine de laine qui me l'a donnée!

Copie de lagrande

Cela faisait quand même plusieurs jours que je me disais qu'elle était prête, que ca allait arriver, que ca n'arrivait pas, et qu'est ce qui se passe?

Et vendredi, en revenant de sa tournée vespérales aux bestioles, Jiem (qui décidement commence à avoir l'oeil!) me dit que Poilue est bizarre, qu'il faut aller voir, elle va faire ses petits surement, elle s'accroupit et semble pousser, puis elle se couche et reste couchée...

Ouïe, Poilue qui se couche, c'est pas bon signe ca, elle agnelle toujours debout, et de nuit, toute discrète qu'elle est...

Bon, je me coupe les ongles bien ras (il y a de la fouille dans l'air...) en me demandant "mais qu'est ce que je vais trouver qui ne veut pas sortir tout seul...?" toujours le fantôme de Schmallenberg qui me hante...

Allez, courage, détermination et un brin de fatalisme par précaution...

Jiem tient Poilue par son collier, je me lave soigneusement les mains et les avant bras en gardant un peu de savon dessus histoire que ca glisse mieux... et je vais "voir"...

Qu'est ce que je sens là au bout de mes doigts?... une tête.... une oreille... mais point de patte...

Aïe... pattes repliées ou pattes anormales?

alors, j'essaye de me glisser sous la tête de l'agneau et de ramener ces papates vers l'avant, c'est évident que comme ca, elle n'y arrivera pas toute seule ma Poilue, c'est d'ailleurs parce qu'elle le sent bien qu'elle nous a laissé l'approcher et la maintenir, sinon, c'est "salut les Wèsse, je me tire et me débrouille toute seule!"

Pas moyen avec la main droite.... donc, c'est la gauche qui essaye... les deux ensemble, des fois on aimerait bien, mais là, c'est pas possible!

Il faut y aller mollo, pas blesser Poilue, alors, avec mon index gauche que je glisse sous le menton de l'agneau, je cherche l'articulation et je tire doucement et...

chlllip, une tite patte! ouf, elle a l'air normale... et de une, 

rechanger de main... et là, c'est mon index droit qui part à la découverte sous le poitrail du bébé et... chlllip une deuxième tite patte, tout aussi normale apparemment! 

Yes! l'est bien mis maintenant, allez ma Poilue, va z y, je t'aide!

Mais c'est que c'est bien vivant là dedans, quand j'attrape les patounes, "ca" tire de l'autre côté, veut pas sortir!

allez! un ptit effort! et au ryhtme des contractions de Poilue, je retiens le petit, je l'empêche de "replonger"...

Haaa, voilà un petit nez précédé de deux petits pieds qui pointe à la sortie, on y va, on y va...

Poilue est fort étroite, et cet agneau n'a pas l'air petit, pas petit du tout, grosse tête! alors, je dégage d'abord une patte en la tirant doucement vers moi, chliip je sens que les épaules sont dégagées et slippp un petit tout noir apparait!

je lui souffle un peu dans le nez, lui dégage bien la bouche et lui frictionne un peu le dos parce que ca ne respire pas beaucoup ca Madame.... et je le donne à Poilue après son premier couinement!

Une fifille, toute toute noire! rhooo, trop belle!

ca lèche à tout va, mais je vois bien que ce n'est pas fini, Poilue reste encore dans cette position typique des brebis qui travaillent: dos vouté, bassin abaissé...

bon, on attend un peu Jiem et moi, qu'elle s'occupe de son premier, j'irai voir dans quelques minutes si le deuxième est bien placé, et puis, j'aime bien profiter de ces premiers instants, c'est si beau!

Allez ma belle, on y retourne...

Oui, il y a bien quelqu'un encore là au bout!

un petit nez et deux papattes, super, bien mis celui là :)

Mais comme ca fait quand même un petit temps apparemment que Poilue travaillait toute seule avant qu'on arrive, je décide de l'aider pour le deuxième aussi, pas que ca dure trop longtemps pour celui là...

et le même manège reprend, Poilue qui pousse et moi qui empêche le petit de redescendre entre les contractions, ca tire beaucoup moins là... allez, traine pas, l'est fatigué ce petit...

Plouf, le voilà! tout noir aussi! une fifille aussi!

Mouais, pas gaillarde la gamine... allez, on respire, on réagit là svp! pas de blague hein!

petite friction, petit massage, encore une fois un peu plus vigoureusement... allez, couine!

Oulala, laborieuse cette première goulée d'air, mais elle finit par se secouer et pousser un petit miaulement!

Voilà ma Poilue, deux belles fifilles, des costaudes, elles deviendront aussi belles et grandes que toi, avec la même laine genre paillasson mais en noir!

Encore deux que le sale virus n'aura pas! na!

DSCN6833

en fait, une est noire noire et l'autre plutot auburn, elles sont mignonnes!

Dommage que je n'ai pas pu prendre de photo juste à la naissance, il faisait trop sombre, et hier, je suis partie toute la journée donner une formation à Saint Hubert pour la filière laine, je n'ai pu les immortaliser que cet après midi.

Difficile de faire des gros plans, surtout quand mon bête appareil se met à flasher sans raison en pleine figure de cette pauvre petite qui enfin s'était couché... 

DSCN6834

zut! pardon petite, pas exprès!

ca ne fait pas un pli, elles se relèvent et fichent le camp! Elles courent encore un peu maladroitement aux côtés de leur mère, c'est attendrissant à voir, une de chaque côté!

DSCN6829Me reste à les prendre au zoom! 

DSCN6824

Ma qué mimi, je vous aime trop les filles!

auburn

merci poilue, elles sont parfaites!